Interviews
Interview d'Olivier LELOUSTRE, Administrateur Général de Ringo S.A.
M. Olivier LELOUSTRE se livre à nous.
G. Izane | 02 Feb 2011 | 4 commentaires | Imprimer

Cette semaine nous recevons M. Olivier LELOUSTRE, Administrateur Général de Ringo S.A

 

Ingenieris : Ringo S.A. se dresse comme le fournisseur d'accès internet qui a permis à beaucoup de Camerounais à accéder à internet à moindre coût. Pensez-vous que les efforts fournis sont suffisants ou restent-ils des efforts à faire ?

Ringo S.A. : Notre objectif est de faire profiter tous les camerounais des dernières innovations technologiques. Notre mission consiste à fournir à nos clients un accès à Internet de qualité supérieure à moindre coût. Nous savions que cela correspondait à un réel besoin du marché. Dès le départ, les résultats ont été très satisfaisants, le service a rapidement remporté unOlivier Leloustregrand succès sur le marché. Tous les consommateurs en ont profité car les opérateurs ont appliqué une baisse généralisée des prix pratiqués.

Le service Internet de Ringo présente de nombreux avantages. Notamment un réel progrès en termes de flexibilité et de portabilité. En moins de deux ans et demi d'activité, Ringo a connu une ascension fulgurante et s’est forgée une excellente réputation sur le marché. Les facteurs (ou efforts) sont les suivants :

  • Nous opérons des investissements continus dans des technologies les plus innovantes.

  • En matière de recrutement nous avons à ce jour plus de 100 salariés et avons fait de l'emploi des jeunes notre priorité :

    • Nous sommes très fiers du travail remarquable que nos techniciens, à peine sortis de l'école, abattent tous les jours;

    • Notre équipe commerciale dont les prouesses ont porté notre réseau de distribution à plus de 130 points de vente disséminés sur l'ensemble du territoire national, suscitant l’admiration d'autres acteurs...

  • Quel opérateur autre que Ringo, peut se targuer d'offrir à l'ensemble de ses clients un SAV 7j/7 gratuit et à domicile ?

Aujourd’hui, Ringo est classée parmi les premiers ISP d’Afrique et dispose de la meilleure couverture réseau nationale.

Comme vous le voyez la liste des efforts fournis est certes impressionnante, cependant les défis à relever sont considérables. Nous voulons plus que jamais devenir un acteur incontournable du développement de l’écosystème numérique au Cameroun et dans la sous-région Afrique centrale ; les chantiers sont multiples : améliorer la qualité de service, augmenter le débit, baisser les prix.

 

Ringo


Ingenieris : Qu'elles sont les grosses difficultés que rencontre Ringo S.A. dans sa progression ?

 

Ringo S.A. : La plus grosse difficulté est de réaliser notre mission : “Internet pour tous”.

Comme l’attestent les récentes statistiques disponibles sur le site Internet de l'Union Internationale des Télécommunications, le taux de pénétration d’Internet au Cameroun reste très faible à 2,65%. Nous n’en sommes qu’au balbutiement de l’Internet.

Les coûts d'accès et d’exploitation reste prohibitifs car nous devons aller chercher notre matière première (Internet) en Europe ou aux États-Unis. Les prix de la fibre optique sont anormalement élevés et ne répondent à aucune logique.

La solution immédiate est de créer des contenus locaux, léconomie numérique dépend de plus en plus des conditions d’accès à des contenus attractifs. Ces contenus (derniers films à succès, séries télévisées les plus annoncées, grandes manifestations sportives...) constituent un gage d’adhésion des abonnés.

La lente évolution du déploiement de la fibre optique, matière première de tout ISP sur l’ensemble du territoire constitue aussi un frein à nos projets.

Même si nous devons saluer ( très sérieusement) les efforts consentis par les autorités, il est clair que la réglementation qui date de 1978 ( !!!) doit évoluer.

Enfin les mentalités, les pratiques et les lois doivent s’adapter à cette nouvelle économie, par exemple, les services fiscaux ne valident pas une facture ou un document envoyé par e-mail.

 

Ingenieris : Quel Bilan faites vous de vos réalisations sur le territoire Camerounais en tant que Administrateur Général de Ringo S.A?

Ringo S.A: Un bilan positif. Nous nous réjouissons de ce que nous poursuivons sereinement la démocratisation de l'offre d'accès Internet que nous avons opérée au Cameroun.

  • Notre réseau qui s'améliore en qualité couvre ¾ des régions du Cameroun et le nombre d'abonnés Ringo pointe à plus de 40 000 à ce jour.

  • Des firmes internationales prestigieuses à l'instar de Google nous font confiance. Ringo a acquis le statut de Google Apps Authorized Reseller.

  • Nous sommes désormais Registrar en .cm : nous pouvons automatiquement et on line fournir des sites .cm ( mais aussi .com, etc ), bien sûr les héberger dans nos data  center de Douala et Yaoundé. Plus besoin de faire héberger son site “dehors”.

  • Nous disposons de produits réellement attractifs pour les TPE, PME et Grandes Entreprises grâce aux nouvelles offres Ringo Pro et Ringo Home.


Tout ceci n'est pas exhaustif, j'en profite pour remercier une fois de plus tous nos clients pour la confiance qu'ils nous renouvellent.

 

Ingenieris : Que faut-il de votre point de vue pour qu'il y ait plus de liens entre les réseaux IP camerounais sans forcément qu'on ait besoin de passer par l'extérieur du territoire national?

Ringo S.A. : Il faudrait tout simplement mettre en route le point d'échange Internet (IXP). Cela est bien sûr du ressort de l'ensemble des ISP, mais aussi de la tutelle qui doit créer un cadre favorable et facilitateur pour ce faire. L’ANTIC a d’ailleurs considérablement avancé à ce sujet.

Cette infrastructure va réduire considérablement les coûts d'accès à l'Internet, améliorer la qualité du service qui sera plus rapide et contribuer à la promotion des contenus web locaux. Les internautes seront les premiers bénéficiaires.

 

Ingenieris : Des observations montrent que les équipes de Ringo ne sont pas stables c'est à dire renouvellement/changement d'effectif presque tous les trois mois, qu'est ce qui en est la cause ?

Ringo S.A. : Je ne sais pas quelles sont vos sources mais cette assertion ne reflète en rien la réalité de l'entreprise que j'ai plaisir à manager. Nous n’avons eu que très peu de départ depuis le lancement de notre activité, en revanche du côté des arrivées, c’est clair que c’est une autre histoire ….

Ringo est une start up, les exigences, parlant du personnel sont l’adaptabilité à la demande, la réactivité, la qualité et surtout l’optimisation du processus productif. Les mouvements au sein du personnel ne sont en rien exceptionnels. Notre personnel sélect et dynamique séduit le marché de l’emploi et nous en sommes très fiers. Nous employons aujourd'hui plus d'une centaine de personnel, jeune pour la majorité. Grâce aux nouveaux chantiers en cours et aux partenariats que nous avons contractés, nous entendons créer au terme de cette année 2011, 200 autres nouveaux emplois.

 

Ingenieris : Quelles sont vos perspectives d'avenir pour l'évolution des télécommunications dans la majorité des ménages camerounais pour cette année 2011?

Ringo S.A. : Les priorités de Ringo sont portées sur la diversification de la gamme de ses produits et moyens d'accès à la connexion. Tout en consolidant nos acquis, il va s'agir d'offres plus simples, plus innovantes, et évidemment moins chères. Il reste encore à intégrer les TIC dans les universités et dans toutes les couches de la société en offrant de nouveaux services. Nous allons fortement contribuer au développement des usages d’Internet. Il faut encore progresser dans les secteurs de la santé, de l’administration, de l’éducation et du social. Nous avons plusieurs projets en incubation au sein de notre entreprise, dont certains déjà déployés: le commerce électronique, les solutions d'hébergement, les sites web à un prix accessible aux populations. Nous mettrons un point d'honneur à la promotion des contenus web locaux. La Radio Ringo, 1ère WEB RADIO du Cameroun, actuellement en ligne sur notre site web www.ringo.cm y participe. Enfin nous nous activons d'avantage à fournir à tous nos clients la meilleure expérience Internet possible.

Tout en développant ces usages, il faudra naturellement continuer à proposer un niveau de sécurité et de confidentialité maximal.

 

Ingenieris : Très souvent, des utilisateurs du système d'exploitation Linux ont besoin de support pour vos différentes box et services, auront-il un meilleur support dans les jours qui viennent ?

Ringo S.A. : Nous reconnaissons que cette catégorie d'utilisateurs ne peut pas utiliser nos modems en se connectant par un câble USB. Nous leur conseillons de se servir de la Modem Box Ringo en se connectant avec le câble Ethernet (connecteur RJ45). Par ce moyen ils ont accès au service Internet sans problème.

 

Ingenieris : Merci pour votre disponibilité !

Ringo S.A. : C'est moi qui vous remercie. J'en profite pour souhaiter à toute l'équipe d'Ingenieris ainsi que ses lecteurs, mes vœux les meilleurs à très haut débit tout au long de l'an 2011.

 




Articles similaires...

Commentaires

james
le 02 Feb 2011 à 22:42
les mots suivants sont essentiels : "...augmenter le débit, baisser les prix..." mais quand est-ce cela sera vrai au cameroun? lets wait and see!
steve
le 03 Feb 2011 à 11:31
Il faut beaucoup de concurrents sur le marche camerounais pour que les prix baissent et que la qualite du service s'ameliore considerablement
John Mary
le 05 Feb 2011 à 08:47
Ringo a bcp perdu en qualité de connxeion. Comme on DG le dit c'est aller plus vite qu'il ne pensait et cela les a endormi. Le revers de ma médaille a commencé. Ringo a aussi intérêt à garder une équipe stable s'il veulent tenir pour longtemps. La seule olution c'est le bon management et le bon traitement. A défaut de cela, les gens vont venir prendre de l'expérience et partir.
Nelson
le 11 Jun 2013 à 17:23
Ringo est entrain de perdre les clients ici à Bafoussam. Le quartier BANENGO a perdu la connexion depuis six mois; ils disent toujours qu'ils sont entrain de déployer des techniciens sur le terrain. Alors faites gaffe.
A propos | Contact | Publicité


© Ingenieris 2012