Actualite
Kerawa : .com vs .biz, la suite de l'affaire...
Des nouvelles de l'hébergeur de petites annonces
G. Izane | 25 Apr 2011 | 5 commentaires | Imprimer
KerawaIl y a quelques jours, nous faisions le constat de l'existence de deux Kerawa différents, ce constat s'avère plus certains maintenant.
La semaine passée, Kerawa.com a subi un piratage et s'est ainsi retrouvé hors service pendant plusieurs heures, à la place du site habituel, on y retrouvait une image d'un clown de la République Dominicaine qui revendiquait la liberté d'expression.
Kerawa.com Hacked
Quelques minutes après, Yannick Nino annonçait officiellement sur son blog que Kerawa.com avait été hacké et déclarait en commentaire que Kerawa.BIZ était un site pirate. La rupture est donc faite.
Commentaire Nino
Quelques minutes plus tard, sur le réseau d'informations Twitter, Nino faisait une autre annonce, son blog personnel venait d'être hacké à son tour. Le blog et Kerawa sont hébergés sur deux ressources différentes, comptes et mots de passe différent signalait Nino sur Twitter.

 

Kerawa Hack Conversation Nino
Quant à Kerawa.biz, il ne souffre d'aucune avarie. Il tourne sans peine, multipliant les annonces hébergées. Il faut le dire, après toutes ces attaques, des soupçons se tournent automatiquement vers les concurrents de Kerawa.biz, mais aucune preuve ne remonte vers eux, juste des soupçons. Le co-fondateur de Kerawa Fritz Ekwoge joint par téléphone nous signalait que Nino avait changé les mots de passe de Kerawa.com et nino.akopo.com depuis longtemps, il ne saurait donc avoir accès pour supprimer des commentaires sur le blog personnel de Nino.
Quelques jours plus tard, on apprenait par mail la démission de la commerciale de Kerawa (les deux).  preuve que les choses ne s'arrangent pas. Qui dit démission dit poste vide vous pouvez donc postuler pour le poste, mais de quel Kerawa ?
Vendredi dernier, on constatait alors que Kerawa.com était de retour en ligne.




Commentaires

ongolaboy
le 25 Apr 2011 à 10:44
Attention à bien citer les sources des infos.
Les échanges sur twitter entre yn3 et IzaneFG devaient s'accompagner en plus de l'images, des URLS de chaque tweets.
izane
le 25 Apr 2011 à 10:55
@ongolaboy: Merci pour la précision, les liens ont été ajoutés
tnjulius
le 25 Apr 2011 à 11:47
C'est chaud comme çà? preuve qu'il n'y avait pas de documents légales signés par les deux fondateurs, permettant de résoudre ce genre de litige! Ôbosso!!
Gilles
le 25 Apr 2011 à 20:14
Dites nous toute la vérité. C'est dommage qu'un gros projet comme celui-là, bien pensé, se retrouve dans une dispute. Kerawa.biz appartient à qui, et kerawa.com et à qui? les réponses sont là. Je doute fort que ces sites ont été piratés. Au final à qui appartient Kerawa au point de vue concept? Y-a-t-il eu un contrat au départ? La commerciale de Kerawa peut nous donner sa version des faits?
Bindi
le 06 Sep 2011 à 09:12
Nino récolte les manipulations qu'il a savamment mené depuis son exil doré en Europe.Monsieur s'est toujours moqué de la gueule de ses compatriotes qui ont trimé à faire de ses différents "projets" des réalités et des réussites.Trop Facile pour lui d'accuser les uns et les autres concernant le hacking de ses sites car on remarque que Nino s'est peu soucié d'une sécurité digne de ce nom de son site kerewa.Les mots de passe ne suffisent plus à sécuriser une plate forme aussi importante de nos jours internet avec les niveaux de menaces de plus en plus important donc Nino a biaisé totalement ce projet pourtant tant prometteur et cela prouve son manque de sérieux.La démission de ses commerciaux le prouve encore plus.
A propos | Contact | Publicité


© Ingenieris 2012